Réfugiés : DECLARATION COMMUNE CGT ET L’AVENIR SOCIAL.
PNG - 3.6 ko
PNG - 4.6 ko

DECLARATION COMMUNE CGT ET L’AVENIR SOCIAL

Nous ne pouvons rester insensibles à la détresse de la multitude de personnes, de familles fuyant leur pays sur les routes, dans des embarcations de fortune les menant par milliers à la mort.

La solidarité est un principe fondamental pour la CGT et L’Avenir Social. L’association, par le soutien de ses adhérents et donateurs répond aux besoins de familles sur le territoire français et à l’international.

Pour l’heure, des hommes et des femmes, accompagnés d’enfants, fuient leur pays après des années de terreur, de guerres successives et de misère, dans l’espoir d’atteindre un monde meilleur et en paix.

L’Avenir social dans son histoire propre a accueilli des orphelins de toutes nationalités afin de les aider à se construire ou se reconstruire à l’époque. Son but est de mettre en œuvre des solidarités en France comme à l’International avec les organisations de la CGT.

Nous devons mettre en débat dans nos organisations les questions que soulève cette actualité. Elles concernent la paix et les causes des guerres, des conflits ; la nécessité d’œuvrer pour un autre développement dans les continents et entres eux afin de répondre durablement aux besoins des peuples.

Pour nous l’accueil des uns ne se fait pas au détriment des autres, les migrants ne rêvent pas de nous voler notre « pain », juste de pouvoir vivre en paix pour eux, leurs familles, leurs enfants dans une Union Européenne qui s’est vue décerner le prix Nobel de la Paix en 2012… Le repli sur soi n’aidera personne.

L’histoire contemporaine nous rappelle que nos grands-parents et arrières grands-parents fuyaient le joug nazi sur les routes de France et que la solidarité permettait qu’ils soient accueillis là où la route les menait.

Plus que jamais il importe de soutenir les raisons d’une solidarité internationaliste entre les travailleurs afin de peser sur les politiques désastreuses des Etats et des Institutions Européennes et Mondiales.

L’Avenir social se met à disposition de l’ensemble des organisations de la CGT et du monde associatif afin de réfléchir ensemble aux solutions à trouver. Nous saluons les initiatives déjà prises afin d’accueillir des réfugiés par des organisations de la CGT et d’associations proches mais nous devrions pouvoir faire plus.

Nous aurons en décembre une initiative au siège de la CGT pour faire connaître et développer notre projet d’alphabétisation au Sénégal pour des femmes en milieu rural, dans leur langue d’origine, avec la présence de la Confédération des Syndicats Autonomes.

Ce projet d’émancipation par la formation démontre que d’autres solutions sont possibles dans des pays en paix.

Montreuil, le 17 septembre 2015

Mentions légales | Remerciements | Site géré avec SPIP