Une école au Burkina Faso

L’Avenir social est partenaire de l’association ACTION+ et des militants Hamado SIMPORE et Yacouba DIALLA pour la construction d’une école au Burkina Faso qui portera le nom de Lila CHOULI, chercheuse prématurément décédée à l’age de 39 ans. Sociologue , elle s’était spécialisée sur ce pays et à ses mouvements sociaux. Écrivaine et militante, elle était notamment l’auteure des deux ouvrages : « Chronique sur le Mouvement Social au Burkina » publié en 2011, et le « Boom Minier au Burkina » parrainé par la Fondation Gabriel.
Le choix de construire une école s’est fixé sur le village de Douré de la commune Ziniaré en raison de la très forte inaccessibilité des enfants à toute possibilité de scolarisation aux alentours. En effet, se rendre à l’école exige une traversée à pirogue de 25 km ou un contournement de 60 km en raison d’un barrage hydrolique avec la plus grande retenue d’eau artifcielle au monde. Cet enclavement très pénalisant pour les enfants a été déterminant pour ce choix.
La construction d’un bâtiment de deux classes, d’un bureau et d’un magasin permettra d’assurer la rentrée scolaire 2019-2020 en octobre prochain.
Le 9 août dernier des représentants de l’Association ACTION+, le Comité de suivi, le technicien et Amado Samporé ont organisé une sortie de supervision à Douré.
Un article consacré à ce projet sera publié dans le prochain numéro de L’Être solidaire.

Aller à la barre d’outils

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer